Projet Evras et promotion de la

... une rencontre qui capote ?

Repères pour penser et concevoir les pratiques d’Education à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle

4 journées de formation et 6 ateliers mensuels d’échanges de pratiques pour tout·e acteur/actrice psycho-médico-social·e amené·e à construire ou renforcer ses connaissances avec les concepts de la Promotion de la Santé

sexualité rome antique

Permettre aux participant·e·s de :

  • se familiariser avec des concepts et des stratégies d’approche globale des personnes et de leur santé sexuelle : repères théoriques et méthodologiques ;
  • approcher leurs représentations et valeurs en lien avec les sexualités ;
  • favoriser l’analyse collective des besoins et des difficultés incluant les différent·e·s acteurs/actrices en présence (enseignant·e·s, directions d’écoles, pms, pse, éducateurs/trices, …) ;
  • penser l’articulation de différentes places et pratiques des divers intervenant·e·s en lien avec les questions de sexualités
  • expérimenter des processus et des modalités d’intervention tels que la co-construction, la participation et l’implication des publics cibles, etc. ;
  • réfléchir à la cohérence entre le contenu et les modalités des pratiques
  • prendre du recul sur leurs pratiques professionnelles à partir de leurs questionnements, plutôt qu’à partir d’un savoir objectif transmis uniquement par les formateurs ;
  • découvrir les pratiques professionnelles des autres participant·e·s, se ressourcer et élaborer de nouvelles pistes de travail au travers des échanges.

Tout.e acteur/actrice psycho-médico-social·e amené·e à développer des projets touchant à la vie sexuelle et affective de son public cible (jeunes ou adultes).

4 journées de formation pour

  • mieux cerner l’approche globale des différents facteurs qui influencent la santé sexuelle ;
  • repérer des éléments susceptibles d’influencer favorablement le bien-être et la santé sexuelle ;
  • acquérir des repères méthodologiques pour élaborer, accompagner et évaluer des projets collectifs ou communautaires, et les intégrer dans ses pratiques ;
  • se sensibiliser à l’analyse de situation et à la construction d’objectifs pertinents et cohérents, et construire une évaluation participative des projets ;
  •  réfléchir aux enjeux institutionnels et sociopolitiques dans lesquels s’inscrivent ces projets et ces pratiques.

6 demi-jours d’ateliers afin de :

  • permettre aux participant·e·s de réfléchir à partir des questionnements émanant de leurs pratiques professionnelles ;

  • échanger à propos de l’évolution de leurs pratiques au sein de leurs institutions respectives

  • mettre en pratique les acquis de la formation, notamment les concepts de la promotion de la santé sexuelle, de diagnostic communautaire, d’implication et de participation des publics

  • consolider les liens avec d’autres acteurs/trices de terrain ;

  • acquérir par la pratique en groupe, une expérience d’échange intersectoriel et de recherche commune de pistes d’action.

Ce module n’est pas programmé pour l’instant.

Partager